AccueilCursus et débouchés

Cursus et débouchés

Esthétique

Inscrites dans le secteur du luxe comme 3ème pôle exportateur des savoir-faire français dans le monde, les entreprises de la branche Esthétique Parfumerie Bien-être rassemblent une grande diversité d’activités :

  • Soins de beauté (épilation, soins du visage, maquillage, manucure…),
  • Soins du corps (modelage, gommage, enveloppement, hydrothérapie, bronzage…),
  • Thermalisme et thalassothérapie (modelage, bains et douches, applications locales et soins annexe),
  • Hôtels Spa,
  • Parfumerie avec cabine ou sans cabine (vente de produits cosmétiques et de parfumerie, conseil en soins esthétiques, maquillage et produits),
  • Rayons spécialisés dans les pharmacies, parapharmacies, grande distribution et grands magasins,
  • Esthétique à domicile,
  • Socio esthétique (soins esthétiques auprès de populations souffrantes et fragilisées),
  • Métiers de la mise en beauté de la personne (styliste ongulaire, styliste des cils, coach beauté).
  • Industries de la beauté et du luxe

 

Contexte

L’intérêt que nos contemporains portent à leur bien-être explique aussi la multiplication des entreprises. L’Alsace comptait, en 2014, 1.101 entreprises d’esthétique + 267 autoentrepreneurs titulaires du CAP.

En pleine évolution, le métier d’esthéticienne se tourne aussi vers le développement durable avec l’utilisation de produits bios pour les soins. A l’échelon national, une charte a été mise en place, avec la délivrance d’un label « Institut responsable pour un développement durable ». Le développement des hôtels-spa, de plus en plus nombreux en Alsace, crée aussi du travail pour les esthéticiennes qui y exercent comme indépendante ou comme salariée. De nombreux créneaux d’activité restent encore à explorer pour l’esthétique. Même si le métier est difficile et la concurrence sévère, le secteur est en mutation positive et peut envisager un avenir serein, à condition de proposer des prestations de grande qualité répondant aux attentes d’une clientèle qui a érigé le bien-être en postulat.

Coiffure

Les métiers de la coiffure

La coiffure est un métier lié à la mode ! Incollable sur les nouvelles tendances, le coiffeur manie parfaitement toutes les techniques, que ce soit du shampoing à la coupe en passant par la coiffure. Pour devenir coiffeur, il n’y a pas d’autres solutions que de passer par un CAP Coiffure. Par la suite, un Brevet Professionnel permettra l’ouverture de son propre salon.

Le métier de coiffeur/coiffeuse

Du soin à la couleur, en passant par le shampoing, le balayage, la coupe et le brushing, le coiffeur maitrise différentes techniques. Il doit également savoir établir un diagnostic du cuir chevelu et des cheveux de ses clients afin de lui proposer une coupe et des soins appropriés. Le coiffeur-visagiste est aussi capable de conseiller et d’adapter la coupe de cheveux en fonction des envies, mais aussi de la morphologie du visage et du style de la personne. Il doit pouvoir, en discutant avec son client, cerner immédiatement ses attentes.

La coiffeuse peut se voir confier une mission particulière : confection de chignons, de coiffures spécifiques, pose d’extensions… Du côté de la clientèle, elle varie : elle s’occupe aussi bien des femmes, des hommes, mais aussi des enfants. Elle effectue également des tâches liées à la vente de produits capillaires. Il est nécessaire d’être à l’écoute de ses clients, sociable, et d’être proche de l’univers de la mode. La coiffeuse doit être habile et savoir aussi bien manier les ciseaux que le pinceau, la tondeuse ou la brosse.

Où exercer en tant que coiffeuse/coiffeur ?

Le coiffeur exerce principalement dans un salon de coiffure, franchisé ou non. Il est également possible de se déplacer au domicile des particuliers. Certains perceront dans l’univers de la mode et pourront exercer sur les défilés. Au niveau de la gestion du travail, les périodes de fortes affluences ont généralement lieu le week-end et les veilles de fêtes.

Les différents métiers de la coiffure

  • Coiffeur polyvalent salarié
  • Coiffeur coloriste Permanentiste
  • Coiffeur Homme Barbier
  • Coiffeur manager
  • Coiffeur patron
  • Manager franchise.
  • Coiffeur à domicile
  • Coiffeur responsable magasin
  • Coiffeur responsable ventes marques
  • Coiffeur perruquier posticheur
  • Coiffeur studio
  • Coiffeur directeur artistique
  • Coiffeur TV Cinéma Théâtre

La coiffure, un acteur majeur du secteur de l'artisanat

Avec un chiffre d’affaires estimé à près de 6 milliards d'euros pour 70 472 entreprises (soit 74 536 activités fin 2010), la coiffure constitue l’une des activités commerciales les plus denses de notre pays avec 1,17 établissement pour 1000 habitants, soit 1 salon pour 854 habitants.

Depuis trois ans, ce développement du secteur est imputable (en nombre d’activités) pour 89% aux autoentrepreneurs, ces derniers étant comptabilisés à près de 9 800 fin 2011

Relooking

Le conseil en image est une activité en plein essor. Peu de personnes sont actuellement en capacité de satisfaire pleinement les besoins des clients.

Un coach en image peut par exemple, travailler dans un salon d'esthétique et de coiffure, dans une agence de relooking ou dans le domaine du prêt à porter en tant que Personal Shopper. Il a également la possibilité d'offrir ses services aux domiciles de ses clients. Il peut exercer de manière indépendante pour une entreprise, une marque ou un particulier et ouvrir sa propre entreprise.

Le conseiller en image  pourra s'épanouir dans divers secteurs comme:

  • le social
  • la mode
  • l'esthétique
  • la coiffure
  • le prêt à porter
  • le marketing et Personal Branding
  • le monde du spectacle et du cinéma
  • l'univers du luxe
  • le secteur hospitalier pour la revalorisation de l'image des patients

Quelques exemples de débouchés …

  • Conseiller en image pour particuliers dans les salons de coiffure, esthétique, SPA ou cabinets de médecine esthétique.
  • Conseiller en image en action collaborative avec les socio esthéticiennes auprès des hôpitaux ou associations.
  • Consultant en charge du développement du capital image humain au sein des entreprises textiles ou cosmétiques.
  • Bloggeuse ou rédactrice de mode.
  • Conseiller en Image dans les secteurs publics pour les réinsertions professionnelles.
  • Ouverture de son agence de Conseiller en communication et image pour entreprises et particuliers.
  • Assistante costumière, conseillère au près des maisons de production pour le cinéma et les acteurs.
  • Conseiller en image et vente dans les secteurs du Prêt à porter, luxe, grande diffusion.
  • Directrice de magasin de Prêt à porter.
  • Personal shopper pour les maisons de couture.
  • Conseiller de mode au sein des boutiques.
  • Consultant en charge du développement du capital image des individus en entreprise.
  • Consultant en entreprise pour les services RH et recrutement.
  • Conciergerie de luxe.

A côté des savoir-faire techniques, le conseiller en image doit aussi être un expert en communication. Il lui faut à la fois comprendre les attentes de ses clients mais aussi apporter ses conseils et recommandations dans la plus grande bienveillance en respectant le cadre de référence de son interlocuteur. 

Le conseiller en communication et image travaille pour une clientèle variée. Il est en capacité de conseiller des hommes politiques ou des dirigeants d'entreprise avant des manifestations publiques (meeting, conseil d'administration, discours inaugural, émissions TV…). Mais il peut aussi être amené à coacher des demandeurs d'emploi avant un entretien d'embauche ou des particuliers qui ressentent un besoin de changement. Dans ce cas, il s'attache à améliorer leur impact visuel et à renforcer leur confiance en eux. 

 

Nos partenaires

L'Oréal ParisMake Up For EverGHDMary CohrKeuneSerge Louis AlvarezSothys

VOIR TOUS NOS PARTENAIRES

En poursuivant votre navigation sur ce site : vous acceptez l'utilisation de cookies ou vous souhaitez en savoir plus
To Top